De Vinci et Michel-Ange : les représentants de la Haute Renaissance

Publié le 22 Avril 2021

La Haute Renaissance est une période artistique du Cinquecento, le XVIème siècle italien, où l’art occidental est au sommet de sa gloire. Certaines des œuvres les plus célèbres au monde de nos jours, comme le David de Michel-Ange et La Joconde de Léonard de Vinci trouvent leur origine dans le sublime mouvement artistique qui découle de cette période. En l’honneur de ces deux artistes majeurs qui sont mis en lumière ce mois-ci sur Museum TV, la chaîne vous invite à en découvrir davantage sur cette période de l’art.

Suite à la période de la Première Renaissance, l’Italie assiste à la naissance d’un courant pictural majeur qui chamboulera à jamais la face de l’histoire de l’Art. Portée par les grands maîtres de cette période, Bramante, de Vinci, Michel-Ange et Raphaël, la Haute Renaissance sera synonyme de la portée universelle des œuvres d’art

Si le qualificatif de Haute Renaissance n’implique pas une rupture nette avec la période qui l’a précédée, les historiens de l’art évoquent une continuité, une redécouverte et idéalisation de l'art antique et religieux. L’Homme devient le centre de toutes les préoccupations. Son anatomie doit être représentée de manière plus que réaliste. C’est à cette recherche que s’attèlent notamment de Vinci et Michel-Ange, tentant de reproduire avec l’exactitude la plus parfaite, toute la complexité du corps humain. Si les artistes de la Haute Renaissance continuent à peindre le religieux, ils n'exagèrent pas la taille des corps à l’instar du Moyen-Age, et privilégient la fidélité et la rigueur à l’exagération. 

Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant Jésus jouant avec un agneau, Léonard De Vinci (1503-1519)

Contrairement à une croyance largement répandue, l'épicentre de la Haute Renaissance n'est pas Florence, mais Rome. L’erreur vient du fait que de Vinci et Michel-Ange, les deux monstres sacrés de ce courant artistique, soient tous les deux assimilés, par leurs origines, à la capitale de la Toscane. Le contexte politique de l’époque explique cette centralisation de l’art à Rome, capitale de la chrétienté. La perte de pouvoir des Médicis, auparavant mécènes des deux génies florentin, poussent les artistes à s’implanter dans la capitale pour faire prévaloir leur art. C’est ainsi que Michel-Ange réalisera en 1498 sa sublime Pietà pour la basilique Saint-Pierre du Vatican, ou encore le plafond de la Chapelle Sixtine dans cette même ville. Léonard de Vinci, qui s’expatriera à Rome en 1513 ne rencontrera pas le même succès que son confrère. Il écrit d’ailleurs à ce sujet “« Les Médicis m'ont créé, les Médicis m'ont détruit ». En effet, dès 1510, la chute définitive des Médicis accentue le remplacement de Florence par Rome comme centre artistique de l’Italie.

La Pietà de Michel-Ange (1498-1499)

Mais revenons-en à la Haute Renaissance. Cet art de la Rome papale présente plusieurs caractéristiques nouvelles, avec notamment la retenue et la multiplicité des interprétations de l'œuvre. La retenue, exige de l’art qu’il produise des expressions calmes, des gestes sobres, allure posée et contrapposto délicatement contrôlé. La multiplicité du sens de l'œuvre quant à elle, découle autant du regard que l’artiste veut que l’on porte sur son œuvre que de la complexité qu’il lui donne. Cette abondance des interprétations que le spectateur va se faire lors de l’observation des chef-d'œuvres est très prisée par les commanditaires de ces derniers. Les difficultés d'interprétation deviendront un aspect important des œuvres maniéristes qui suivront, pour le plus grand plaisir des artistes

Après une large diffusion en France notamment due à l’accueil de Léonard de Vinci par son nouveau mécène François 1er en 1516, la Haute Renaissance laisse place à la période de la Renaissance tardive, amenant le mouvement du maniérisme. La Haute Renaissance se sera développée sur 4 décennies, période bénie pour l’art occidental. 

L'école d'Athènes, Raphaël (1508-1512)

Retrouvez nos émissions consacrées à deux des génies de la Haute-Renaissance, Michel-Ange et Léonard de Vinci, sur notre plateforme de streaming My Museum :

  • Secrets d'histoire - Léonard de Vinci, le génie sans frontières
  • Secrets d'Histoire, les démons de Michel-Ange
  • Da Vinci le trésor perdu