"Noli me tangere" de Titien

Publié le 3 Juillet 2021

L’artiste qui a peint cette toile est l’un des plus grands portraitistes de la renaissance italienne. Noli me Tangere est un chef-d'oeuvre peint par Titien en 1514.

© National Gallery, Londres

Elève de Bellini et de Giorgione, le peintre italien se fait rapidement un nom dans la peinture italienne du 16e siècle. Lorsqu’il peint cette toile il n’a que 26 ans. Il peint ici une scène biblique. Le Christ vient d’être ressuscité. Marie-Madeleine découvre sa tombe vide et en l’apercevant, elle tente de le toucher. Jésus refuse. En témoigne le titre de la scène : Noli me Tangere, ne me touche pas en français. La vie terrestre du christ est achevée il doit monter au ciel.

Noli me tangere de Nicolas Poussin (1653)

Titien place cette scène dans un paysage profond. Pour créer cet horizon le peintre met en place trois zones horizontales aux couleurs différentes. Dans la première, les personnages sont illustrés avec des couleurs claires. Pour la seconde zone, il utilise des couleurs vertes et ocres. La dernière partie du tableau est représentée avec du bleu et du gris. Pour accentuer cette dimension de profondeur Titien joue avec les détails. Au premier plan les corps et les actions sont détaillés. Plus on recule dans la toile, moins les illustrations sont nettes. Le peintre utilise le clair-obscur pour faire ressortir la scène. La végétation est sombre tandis que les personnages sont nus ou vêtus de blanc. D’ailleurs Titien innove car à l’époque il était rare de dénuder le Christ. De Nicolas Poussin à Bruegel le Jeune en passant par Rembrandt, cette scène a inspiré de nombreux artistes. En réalisant cette toile, Titien confirme son talent de génie de la peinture.