Le jeune Bacchus malade, par Le Caravage en 1591.

Publié le 9 Ao?t 2021
Le jeune Bacchus malade, par Le Caravage en 1591.

Par son réalisme et son usage du clair-obscur, l’artiste qui a peint cette toile est le créateur de la peinture moderne italienne du 16e siècle. Enfant terrible du baroque, Michelangelo da Caravaggio révolutionne la peinture italienne de son époque L’admirateur de Raphaël est connu pour sa vie romanesque. Bien que ses commandes soient pour la majorité destinées à l’église, le peintre est loin d’être un saint.

Combats à l’épée, homosexualité, débauche dans les bas-fonds de Rome : Le Caravage a une réputation sulfureuse. Une réputation qu’il ne cache pas : dans ce tableau, l’artiste se représente sous le masque de Bacchus, le dieu romain du vin, de l’ivresse et de la nature.

Dans cette peinture, le peintre dévoile ses talents d’artistes avant-gardiste. Il met en valeur le personnage grâce au clair-obscur. La peau et le drapé éclairent la figure dans un paysage sombre. Il affirme aussi sa passion pour le réalisme. La peau et les traits du personnage sont parfaitement représentés. Le peintre innove aussi dans la façon de représenter Bacchus. Car habituellement le dieu du vin est représenté ivre et âgé ou alors en train de séduire Ariane la fille du roi de Crète. Ici, la divinité est représentée jeune, seule et mal en point. Le teint de sa peau et ses cernes semblent signifier qu’il est malade. Ce que confirme le titre de l’œuvre.

Cet autoportrait renvoie à une hospitalisation qu’a subi le peintre au moment de peindre ce tableau. Une mauvaise passe de courte durée puisque quelques années après Le Caravage va réaliser ses plus grands chefs-d'œuvre.

Lieu d'exposition : Galerie Borghèse, Rome -