La fontaine Stravinsky de Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle, 1983

Publié le 19 Août 2021
La fontaine Stravinsky de Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle, 1983

Cette fontaine, en plus d’être une place publique adorée des grands-parents, des parents et de leurs enfants est surtout une incroyable sculpture.

Le fruit de l’amour entre deux immenses artistes : Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle.

Voici la fontaine Stravinsky réalisée par le couple en 1983. Située entre le centre Pompidou et l’église Saint-Merri, celle que l’on appelle aussi la fontaine des Automates est une commande publique pour aménager l’espace piéton. Une sirène, un coeur, un éléphant, les formes enfantines de Niki sont immédiatement reconnaissables, cette abondance colorée tranchant dans le gris urbain.

Une spirale, une corne d’abondance, les machines métalliques de Jean, farfelues et énigmatiques répondent aux sculptures de sa femme. Une bouche, un crâne comme une partition à quatre mains, le couple a représenté l’amour et la mort.

L’eau abonde des seins de la sirène, le serpent crache de l’eau. Tous ces clapotis chantent et dansent au rythme de la cadence parisienne. Les 16 sculptures réparties dans ce bassin de 580m2 sont dirigées par un véritable chef d’orchestre : L’oiseau de feu. Déclics, percussions, cliquetis, l’eau devient sonore telle une partition dédiée au compositeur Igor Stravinsky.

À ne pas manquer sur museum

Voir la grille des programmes