Une violoncelliste réveille les musées endormis

Publié le 18/12/2020

C’est l’histoire d’une violoncelliste, Camille Thomas, qui décide de mettre en lumière les musées vides grâce aux douces notes de son instrument.

Tout commence en mars dernier, durant le premier confinement. Camille s’enregistre sur les toits de Paris avec son violoncelle. En diffusant sa vidéo sur les réseaux sociaux, la jeune femme ne s’attendait pas à avoir un tel retour : « La réponse du monde entier était incroyable. J’ai reçu des messages de partout, des gens me disant que voir ces images et entendre cette musique, voir Paris, les faisait se sentir bien et ça leur a donné de l’espoir »

Après cette première expérience, Camille Thomas décide alors d’investir les musées et les institutions culturelles comme le Château de Versailles ou encore le Musée des arts décoratifs. Avec ses prestations, la violoncelliste souhaite apaiser nos âmes en apportant un peu de beauté… « Jouer dans ces musées vides est aussi très symbolique car je voulais faire fusionner avec ces images la solitude des musiciens sans public et des musées sans visiteurs. »

En attendant de retrouver nos institutions culturelles, Camille Thomas sublime ces lieux grâce au violoncelle.

Art News V4014 – Violoncelliste réveille les musées endormis from Museum TV on Vimeo.

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…