L'origine du fauvisme

Publié le 10 Juillet 2021

Scandale au XXe siècle, les fauves sont lâchés ! Les fauves ? Un mouvement artistique plein de couleurs initié par Matisse et Derain. Cette explosion de touches colorées est le premier courant d’avant-garde du 20e siècle. 

L’Estaque, route tournante, André Derain (1906)
© Museum of Fine Arts Houston

Désormais on se retrouve avec des arbres rouges et des fleuves aux couleurs incongrues. Mais quel rapport avec les fauves ? On est au salon d’automne de 1905 et un groupe d’artistes vont exposer 36 peintures surprenantes et bariolées. Matisse, Gauguin, Derain, Marquet, Vlaminck, Camoin et Manguin cohabitent dans cette petite salle du Grand Palais. C’est du jamais vu. Au centre, trônent deux sculptures classiques et néo florentines d’Albert Marque, un sculpteur académique. 

Publication dans le magazine L'Illustration du 4 novembre 1905 - Les Fauves : Exposition au Salon d'automne.

On vient d’assister à la naissance d’un nouveau mouvement, le fauvisme, grâce à cette mise en scène surprenante. Et ça choque. Précédemment, les impressionnistes représentaient la nature telle que l’on pouvait la voir. De manière idéalisée ou à travers des phénomènes optiques. Pour les fauves il y a une libération totale de la couleur

Même si le mouvement sera de courte en durée, les fauves seront les initiateurs d’un nouvelle vision de la peinture. Moins réaliste et plus arbitraire.