La sculpture dans la Renaissance

Publié le 15 Janvier 2022
La Pietà de Michel-Ange
©La Pietà, Michel-Ange

À la Renaissance, la sculpture est devenue un art autonome en se détachant complètement de l’architecture.

Les inspirations sont alors changeantes de celles du Moyen Âge : ce n’est plus seulement le religieux qui est représenté mais également des thèmes de l’Antiquité, et plus particulièrement de l’Antiquité grecque, ainsi que des thèmes profanes.

Les sculpteurs de la Renaissance sont fortement influencés par l’humanisme, mouvement émergent de la Renaissance. De ce fait, l’homme est au centre des inspirations artistiques. On cherche la précision, l’authenticité dans les formes, tout en se basant sur l’idéal antiquité : le corps humain est magnifié et le nu, mis à l’honneur. Concernant les matériaux, le marbre et le bronze sont les plus utilisés.  

Parmi les génies de la sculpture dans la Renaissance, Michel-Ange en est le maître : issu d’une famille aisée florentine, il est non seulement sculpteur mais aussi peintre, architecte et poète. On compte parmi ses plus célèbres œuvres, La Pietà, David ou encore Moïse.

David de Michel-Ange
©David, Michel-Ange