Découvrez 5 films biopics de la vie d’artistes peintres

Publié le 21/01/2021

Aujourd’hui, Museum TV explore le 7ème art et vous invite à découvrir 5 films biographiques sur la vie de peintres célèbres.

Si les films biopics de la vie d’artistes sont monnaies courantes, rares sont ceux qui rendent réellement justice aux virtuoses dont ils présentent l’histoire.  Tantôt romancés, tantôt mensongers, nous aimerions tous que les personnalités dont l’existence est comptée soient présents dans la salle de cinéma avec nous, se faisant critique de leur propre histoire…

Museum TV vous propose de découvrir ou de re découvrir 5 de ses films biographiques sur la vie d’immenses peintres à travers les âges, estimés par la critique comme se rapprochant le plus de la vérité sur la vie des artistes.

  1. L’Extase et l’Agonie de Carol Reed (1965)  

En 1508, le pape Jules II charge le jeune Michel-Ange, déjà célèbre pour ses statues à Florence, de réaliser les fresques du plafond de la chapelle Sixtine au Vatican. La relation entre le peintre et l’homme d’église, présenté comme un chef tyrannique, ne cesse de se détériorer, alors que Michel-Ange lui-même ne se perçoit pas comme un peintre. Une histoire vraie qui aura donné naissance, après 4 ans de travail, à l’une des plus célèbres œuvres de la Renaissance italienne

Le plafond de La Chapelle Sixtine, Michel-Ange (1512)

A noter que le film, s’il est d’une exactitude frappante selon les historiens, a donné naissance à un mythe sur la technique picturale de l’artiste. La légende selon laquelle Michel-Ange aurait peint le plafond en position allongée est fausse : le peintre aurait bel et bien réalisé son œuvre en restant debout, une position inconfortable qui lui aurait donné des crampes, des spasmes musculaires et des maux de tête.

2. La ronde de nuit  de Peter Greenaway  (2007) 

Alors que le peintre est au sommet de sa renommée, un groupe de militaires d’Amsterdam lui passe la commande d’un portrait de groupe. S’il refuse, dans un premier temps, agacé par le comportement des militaires, férus de boissons et de fêtes, il finit par accepter. Son grand amour Saskia est enceinte, et il sait que cette toile, pour laquelle on lui donnerait une modique somme d’argent, leur permettrait un avenir radieux pour l’enfant à venir.

La Ronde de nuit, Rembrandt (1642)

Ce film éponyme retrace l’histoire d’une des plus célèbres œuvres de Rembrandt. Vous pouvez retrouver un article Museum TV détaillé sur ce tableau en cliquant ici.

3. Edvard Munch, la danse de la vie de Peter Watkins (1974)

Nul n’ignore la très grande renommée du tableauLe Cri”. Mais qui peut se targuer d’être incollable sur son auteur, le peintre norvégien Edvard Munch?

La danse de la vie, Edvard Munch (1900)

Le film “La danse de la vie”, en hommage à son tableau éponyme de 1899, retrace la jeunesse de cet artiste déchiré entre son éducation puritaine et la sphère bourgeoise de l’époque, très critique de son travail. Entre scandales et combat pour faire prévaloir son art, le film montre avec brio les angoisses existentielles qui ont ponctué la vie du peintre et influencé son œuvre


4. Frida de Julie Taymor (2002)

Si l’histoire met très peu en avant les femmes peintres à travers les différentes époques et styles picturaux, Frida Kahlo est incontestablement l’une des grandes artistes qui a marqué le XXème siècle.

Le film retrace l’histoire de la peintre mexicaine, de sa jeunesse à son accident qui lui laissera de graves séquelles, en passant par sa relation amoureuse tumultueuse avec le peintre Diego Rivera.

Une artiste torturée, au génie indiscuté par la critique, dont la technique picturale et l’existence tourmentée sont décortiquées sur le grand écran. 

Le film reçoit de nombreux prix et récompenses, et vient s’ajouter à la longue liste de films biographiques et documentaires de l’artiste, dont l’histoire continue de passionner toutes les générations à travers les âges. 

 5. Pollock de Ed Harris (2000)

Un film sur la vie du peintre expressionniste Jackson Pollock, mondialement connu de son vivant, et ayant inspiré toute une génération de peintres contemporains.

Dans l’Amérique d’après-guerre, le peintre se fait connaître par ses techniques audacieuses et nouvelles, comme “all-over et le “dripping”. 

La reconnaissance et la valorisation de sa peinture abstraite comme un “véritable art” coïncident avec l’émergence de New York, la ville où il a suivi sa formation, comme capitale mondiale de la culture et de l’art

Acclamé par la critique, le film retraçant l’émergence du talentueux peintre dresse un portrait complet et accessible de l’artiste.

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…