"Volonté de puissance" de Jean Dubuffet

Publié le 14 Juin 2021
"Volonté de puissance" de Jean Dubuffet

Non ce drôle de personnage à l’apparence grossière ne sort pas d’une école maternelle. C'est une œuvre emblématique de l’art brut. Volonté de puissance est réalisée en 1946 par Jean Dubuffet.

Jean Dubuffet dans son atelier en 1960, photographié par Paolo Monti
© Biblioteca europea di informazione e cultura


Des yeux en verre collés sur la toile, des dents en petits galets mais aussi du sable, de la ficelle et de la peinture à l’huile... pas très académique pour l’époque ! C’est l’œuvre d’un artiste, Jean Dubuffet qui juste après-guerre invente l’art brut. Il s’intéresse à la créativité et la force de certains dessins d’enfants mais aussi ceux de fous ou de marginaux. Rejetant les conventions, Dubuffet veut créer un art avant tout spontané et inventif, qui s’affranchit de l’histoire de l’art et des œuvres des musées... Pour lui l’art brut n’a pas d’histoire antérieure. Elle est personnelle et propre à chaque artiste.


Au premier abord, le personnage représenté par des composants très brut apparait comme un être sauvage. Mais sa posture de face avec les mains dans le dos le rend très vulnérable, comme une métaphore de l’art brut : derrière l’apparence grossière, voire brutale du dessin... un créateur dévoile ses pensées et sa personnalité la plus intime.