"Rêve causé par le vol d'une abeille autour d'une grenade, une seconde avant l'éveil" de Salvador Dalí

Publié le 30 Juin 2021

Cette toile est l’une des dernières œuvres surréalistes du peintre à la moustache. Rêve causé par le vol d'une abeille autour d'une grenade, une seconde avant l'éveil est un tableau peint par Dalí en 1944.

Pour réaliser cette toile l’artiste espagnol s’inspire des théories sur le rêve de Sigmund Freud. Il traduit en peinture l’idée que lorsqu’une personne rêve, elle transforme l’environnement réel en un univers surréaliste. Le tableau est divisé en deux parties.

En bas, c'est le monde réel et au au-dessus, le rêve. Pour peindre la femme qui est au centre du tableau Dalí s’est inspiré de sa compagne Gala. Elle est endormie en lévitation sur un rocher placé au milieu de l’océan, elle rêve. En dessous, une abeille vole autour d’une grenade. Cette scène influence le sommeil de la femme, comme en témoignent les éléments en haut du tableau. La taille de la grenade est amplifiée. De ce fruit, sort un grand poisson rouge. Dans la bouche du poisson, un tigre crache un autre tigre qui lui, jette un fusil à baïonnette sur la rêveuse. Les robes des tigres sont identiques aux couleurs de l’abeille. Le fusil à baïonnette, touche le bras de la femme comme s’il souhaitait la piquer. Pourtant sereine, la femme semble alors en danger. En arrière-plan un éléphant aux jambes d’insecte se promène entre ciel et mer.

Salvador Dalí en 1972 à l'Hôtel Meurice

Le peintre accentue la dimension surréaliste de la scène. Entre rêve et réalité, une fois de plus Salvador Dalí transporte le public grâce à son coup de pinceau unique et rayonnant.