"Paysage aux arbres verts", par Maurice Denis, 1893

Publié le 14 Juillet 2021

Le peintre qui a réalisé cette toile appartient à un groupe très en vogue pour l'époque, celui des Nabis. Voici "Paysage aux arbres verts", réalisé en 1893 par Maurice Denis.

Ce groupe éphémère de peintres naît à la fin du 19e siècle. Les Nabis se considèrent comme des « prophètes ». D'ailleurs, cela signifie prophète en hébreu. Maurice Denis et sa team cherchent à revitaliser l’art par une approche nouvelle. Ils rejettent la représentation littérale du monde matériel et préfèrent une évocation du monde des idées, exprimée par la ligne, la forme et la couleur.

Paysage aux arbres verts, avec ses formes stylisées et aplaties ainsi que son paysage onirique peuplé de figures éthérées vêtues de blanc, incarne parfaitement cette philosophie.

Pour peindre cette forêt, Maurice Denis s'inspire d'une œuvre de Puvis de Chavannes, Le Bois Sacré, mais aussi d'une toile de Gauguin, Les arbres bleus. Ici Maurice Denis applique délibérément le conseil que Gauguin prodiguait : "Ne copiez pas trop d'après nature, l'art est une abstraction". En 1890, Maurice Denis, jeune peintre d’à peine 20 ans écrit une phrase prophétique : " Se rappeler qu’un tableau, avant d’être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote, est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées ".

Impressionnant ! Des décennies avant l’invention de l’abstraction dans l’art, ce jeune peintre semble déjà en dessiner les contours.