"Nature morte aux pommes" de Paul Cézanne

Publié le 22 Mai 2021

Avec cette oeuvre, Paul Cézanne est complètement tombé dans les pommes. Nature morte aux pommes est réalisé par le célèbre artiste provençal vers 1890.

Ce fruit, il l’adore. Il l’a peint une dizaine de fois. Paul Cézanne étudiait la forme et les couleurs des pommes avec beaucoup de rigueur avant d’appliquer le premier coup de pinceau. Ici il y a clairement une dominante de rouge et de vert, tout comme dans les nature mortes de Delacroix que Cézanne prisait particulièrement. Sur la gauche, on remarque une petite boîte métallique de forme cylindrique qui contraste avec les formes arrondies des fruits et de l'assiette. Cette recherche de formes, de contrastes, de tons, s'apparente au synthétisme de cette période. Avec ce langage plastique, Cézanne renouvelle profondément un genre traditionnel de la peinture française depuis Chardin.

Nature morte avec fleurs et fruits, Delacroix (1848)

Se rapprocher de l’essentiel, voilà ce que cherchait l’artiste en peignant des natures mortes. Dans cette oeuvre, il y a une masse de matière, cela nous donne l'impression que les fruits vont sortir de la toile. Pour lui, une pomme n’est pas un simple fruit que l’on pioche dans une corbeille et que l’on croque à pleine dents. Non, non, pour lui, une pomme c’est l’essence même de la pomme. Notre cher Paul ne cherche pas à saisir l’instant, il tend plutôt vers une notion d'éternité. Tout au long de sa vie, Cézanne a mûri une réelle obsession pour le fruit défendu qui a poussé sur beaucoup de ses toiles.