"Les pilliers de la société" de George Grosz

Publié le 5 Juillet 2021
"Les pilliers de la société" de George Grosz

L’artiste qui a réalisé cette toile est aussi connu sous le pseudonyme “Propagandada”. Les piliers de la société est réalisé par George Grosz en 1926.

George Grosz photographié à Berlin en 1930


Lorsque l'artiste produit cette œuvre, le nationalisme allemand commence à devenir populaire. Par engagement, il peint cette toile qui est l’une des plus violentes de ses œuvres. George Grosz dénonce les élites de son époque. Pour lui, ce sont elles qui dirigent le pays vers la catastrophe. Les piliers de cette sombre société sont les personnages représentés dans l’œuvre.


Au premier plan un nationaliste. Il porte une croix nazie sur sa cravate et sa pensée violente est incarnée par le cavalier qui remplace son cerveau. Derrière lui un journaliste. On le reconnait grâce à la plume et aux journaux. Pout l’artiste, il alimente la pensée noire du nazisme au lieu de la contrer, ce qu’il méprise. En témoigne le pot de chambre sur sa tête.
À côté Grosz caricature les sociaux-démocrates. Ils ont trahi le peuple. Ce qui sert de cerveau au personnage montre l’agacement du peintre. Au-dessus, un prêtre au rire sadique. L’artiste dénonce l’attitude conciliante de l’église face aux nationaux socialistes.En arrière-plan des soldats avancent armes à la main. Derrière eux un bâtiment brûle. Il évoque l'Allemagne qui selon l'artiste sera bientôt à feu et à sang.


Cette toile contribuera à faire de son maître, un opposant politique au nazisme. Il sera vite l'ennemi numéro un du régime. Quelques années plus tard il doit fuir son pays pour survivre.

Lieu d'exposition : Musées d'État de Berlin

À ne pas manquer sur museum

Voir la grille des programmes