"Le portrait de Félix Fénéon" de Paul Signac

Publié le 19 Juin 2021
"Le portrait de Félix Fénéon" de Paul Signac

Cette toile est une œuvre majeure du mouvement néo-impressionnise. Le portrait de Félix Fénéon est réalisé en 1890 par le peintre français Paul Signac.

Photographie de Paul Signac en 1923
© Agence de presse Meurisse


A l’époque, les chefs de file du mouvement ce sont eux : Georges Seurat, Paul Signac et le théoricien Félix Fénéon, représenté ici. Les néo-impressionnistes s'inspirent du célèbre Eugène Delacroix qui disait “L’ennemi de toute peinture est le gris” ou encore “La couleur est par excellence la partie de l’art qui détient le don magique”. Paul Signac publie même en 1899 "D’Eugène Delacroix au néo-impressionnisme" qui sera selon Robert Delaunay, l’ouvrage le plus pertinent sur la lumière et la couleur.
Georges Seurat a beaucoup influencé Paul Signac.

© MoMA


Avec ses mille couleurs ce tableau semble être un pastiche des thèses Cercles Chromatiques, publiées deux ans plus tôt par Charles Henry, un critique d’art très célèbre à cette période. Ce côté scientifique est une caractéristique des néo-impressionnistes. Paul Signac très admiratif des estampes japonaises, les collectionne avec son ami Félix Fénéon. C'est pourquoi il a donné à cette toile un aspect floral. Son œuvre est un jeu de pétales multicolores.


Ce portrait fut mal reçu au salon des indépendants de 1891 sous prétexte que l’artiste aurait trop sacrifié le modèle initial. Felix Fénéon n’était apparemment pas du même avis puisqu’il le conserva toute sa vie. L'œuvre est aujourd’hui exposée au MoMA à New York.