La série des Cathédrales de Rouen, par Claude Monet entre 1892 et 1894

Publié le 30 Juillet 2021

L’artiste qui a peint cette toile est considéré comme le père de l'impressionnisme. Voici la série des Cathédrale de Rouen réalisée par Claude Monet entre 1892 et 1894.

Celui qui a amené la peinture aux avant-gardes est un artiste en marge de l’enseignement académique de l’époque. Précurseur, il va même amener la peinture vers l’abstraction comme en témoigne cette célèbre série de tableaux. La Cathédrale de Rouen influe beaucoup sur le peintre.

Il passe deux ans à travailler dessus et la représente sous plusieurs angles. En tout il réalise 30 tableaux. Il commence d’abord par peindre deux fois La Cour d’Albane qui se trouve sur une aile de la construction. Puis, il va représenter plus de vingt fois la façade principale de la cathédrale.

Un travail obsessionnel dans lequel l’architecture du bâtiment est fidèle à la réalité. À quelques exceptions près. Selon les tableaux, l'édifice est représenté dans des tons nets mais parfois la peinture absorbe les formes et le flou prend le dessus. Ce qui intéresse l'artiste, c’est de faire passer des émotions avec la peinture. Ici, le net incarne les beaux jours et le flou représente la pluie ou la brume.

Monet fait aussi varier les couleurs. La luminosité et les tonalités indiquent à quel moment de la journée il peint sa toile. Le travail de coloration et les variations sur la perception du bâtiment plongent le spectateur dans des atmosphères qui varient au fil des tableaux.

Maître de la couleur et des émotions, Monet retranscrit en peinture l’ambiance qui l’entoure quitte à s’éloigner du réel. Il acte la naissance de l’abstraction.