Antoine Bourdelle, l'enseignant

Publié le 23 Juin

Pour devenir sculpteur au début du 20e siècle, il faut absolument se rendre dans le quartier de Montparnasse à Paris. Des ateliers prisés forment les jeunes artistes mais aussi des classes libres plus accessibles. L’enseignement le plus populaire, c’est celui d’Antoine Bourdelle. En 1900, il fait ses premiers pas de professeur à l’institut Rodin, aux côtés du maître Auguste Rodin et de Jules Desbois. L’aventure sera éphémère.

Antoine Bourdelle en 1925
© Agence de presse Meurisse

Bourdelle rejoint l’équipe d’enseignants de l'académie de la Grande-Chaumière en 1909. Avec son expérience à l’institut Rodin, le sculpteur a une certaine notoriété. Tout Paris veut suivre ses cours réputés mêlant pratique et théorie. Antoine Bourdelle enseigne également dans ses propres ateliers situés impasse du Maine. Une poignée de jeunes talents repérés à l’académie de la Grande-Chaumière ont l’honneur de recevoir une formation plus approfondie. D’autres élèves deviendront modèles pour Antoine Bourdelle.

© Wikimedia Commons

Professeur bienveillant, pédagogue adulé, Antoine Bourdelle propose un apprentissage anticonformiste et éclectique. Ainsi, des super stars aux univers bien distincts sortent des Ateliers Bourdelle. Germaine Richier et Alberto Giacometti en sont deux exemples emblématiques.