Portrait de René Tazé, imprimeur et graveur en taille-douce

Publié le 15/09/2021
René Tazé avec son apprenti dans son atelier.

L’imprimeur René Tazé utilise une technique de gravure ancestrale. L’homme a collaboré avec plusieurs artistes du XXe siècle. Zoom sur ce grand artisan.  

Souvent considéré comme un savoir ancien et peu utilisé, la gravure reste un art atypique de grande valeur que René Tazé exploite depuis de nombreuses années. Ouvert en 1978, son atelier de gravure en taille douce (encore en marche aujourd’hui) est situé dans le Xe arrondissement de Paris.  

Cette technique de gravure en creux consiste à appliquer l’encre sur une plaque de métal. Cette dernière est ensuite imprimée sur une presse à taille-douce.  

C’est au début des années 60, que René Tazé se forme à la gravure et imprime déjà des grands noms de l’art comme David Hockney, Giacometti ou encore Picasso. Au cours de sa carrière, l’artiste propose un large éventail de techniques et de savoir-faire traditionnel, remontant jusqu’au XVe siècle. René Tazé a déjà mis son talent au service d’une quarantaine d’artistes comme : Desmazières, Jacobsen, Favier, Skira, Zao Wou-Ki, Titus Carmel, Boucraut et tant d’autres. En 2006, il organise sa première rétrospective à la mairie du Xe arrondissement de Paris intitulé « Morsure en page ».  

Deux ans plus tard, René Tazé est nommé maître d’art décerné par le ministre de la Culture. Aujourd’hui, il est le dernier graveur a appliqué cette technique et n’hésite pas à bousculer les procédés ancestraux.  

Les métiers de l’art et de l’artisanat, sont à découvrir sur notre plateforme de streaming Museum TV ! Retrouvez son portrait en images ici

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…