« Le Portrait du père Tanguy » par Van Gogh : figure paternelle et marchand de couleurs

Publié le 31/12/2020

 Le tableau peint en 1887 inspire l’amitié entre le marchand d’art et Van Gogh, mais aussi l’importance de Julien Tanguy dans le milieu impressionniste. 

©Wikipédia

Impossible de connaître la vie artistique de Vincent Van Gogh, sans parler du père Tanguy. Rôle essentiel dans le mouvement impressionniste, Julien Tanguy a participé au marché de l’art à la fin du XIXe siècle en France. 

Ancien membre de la Commune de Paris en 1871, Julien Tanguy est arrêté et emprisonné à la fin de mois de Mai cette année-là. En 1873, de retour à sa boutique au 14 rue Clauzel à Paris, le marchand de couleurs expose et vend les toiles de Claude Monet, Camille Pissarro, Claude Renoir, Paul Gauguin, Henri de Toulouse-Lautrec, Paul Cézanne et Vincent Van Gogh.  

D’après le peintre et le critique d’art Émile Bernard, Julien Tanguy appréciait les tableaux de Van Gogh et ceux de Cézanne, il était le seul de Paris à posséder les œuvres de ce dernier. 

©Photosmarval 

« Il n’y a rien de plus artistique que d’aimer les gens », Vincent Van Gogh 

L’attachement et le lien fort qu’entretient Van Gogh avec les personnes qu’il rencontre au cours sa vie, est l’une de ses premières inspirations. D’où cette maxime populaire du peintre : « Il n’y a rien de plus artistique que d’aimer les gens. » Van Gogh est un visiteur assidu dans la boutique du collectionneur d’art. Dans sa lettre à son frère Théo 1887, Vincent écrit : « j’avais beaucoup de toiles et Tanguy fut très bon pour moi. »  

Peint en 1887, au 14 rue Clauzel à Paris, « Le Portrait du père Tanguy » livre une figure paternelle où l’on ressent la modestie et la bonté de l’homme. Van Gogh ajoute un arrière-plan d’estampes japonaises, sous l’influence du style japonisme en France à cette époque. 

L’artiste peignit, au total, trois portraits du marchand d’art. Julien Tanguy qui appréciait le tableau, le garda jusqu’à sa mort. Il a ensuite été légué au sculpteur Auguste Rodin. Une peinture intemporelle par l’un des maitres du naturalisme, précurseur du fauvisme et de l’expressionnisme.  

©Wikipédia

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…