L'authenticité d'un tableau de Rubens remis en cause

Publié le 12 Janvier 2022
Samson et Dalila

Depuis les années 80, la National Gallery de Londres hésite à exposer une œuvre de Pierre-Paul Rubens, « Samson et Dalila ».

Le tableau représente un épisode de l’Ancien Testament, lorsque Samson, amoureux de Dalila, lui révèle que le secret de sa force, est sa longue chevelure. Endormi, sur les genoux de Dalila, il ne remarque pas qu’un serviteur lui coupe les cheveux.  

Mais des doutes concernant le tableau persistent depuis l’acquisition du tableau par la National Gallery. En effet, de nombreuses personnes n’attribuent pas l’œuvre à Rubens, mais soit à Jan van den Hoecke, soit à Gerrit van Honthorst.

Récemment, Carina Popovici, cofondatrice de l’entreprise Art Recognition a décidé de connaître la vérité sur ce tableau grâce à l’intelligence artificielle.

Chaque centimètre de la toile a été étudié, jusqu’à en déduire que le tableau n’avait pas été peint par Ruben. Carina Popovici explique que « selon l’algorithme, la probabilité que le tableau ne soit pas [de Rubens] est de 91%. »