Damien Hirst va brûler une partie de ses œuvres pour les transformer en NFT

Lucas Wils
Publié le 30 Août 2022
Damien Hirst va brûler une partie de ses œuvres pour les transformer en NFT

En 2021, Damien Hirst lançait son premier projet NFT "The Currency", basé sur plus de 10 000 toiles abstraites peintes par l'artiste. Chacune de ces toiles était reliée à un fichier NFT unique mis à la vente.

Au cours de cette vente NFT, Damien Hirst laissait le choix à l'acheteur de garder l'œuvre "physique" ou de préférer sa version "virtuelle" en NFT. Les acheteurs avaient 1 an pour prendre leur décision.

En juillet 2022, les résultats sont tombés : 5 149 personnes ont choisi de garder l'œuvre physique et 4 851 en NFTs.

Suite à cette décision, Damien Hirst a donc décidé de brûler les œuvres non gardées en physique. Les 4851 toiles seront immolées dès le 9 septembre à la Newport Street Gallery de Londres, dans le cadre d'une exposition. Les œuvres seront brûlées chaque jour, à une heure précise, jusqu'au mois d'octobre.

Le but de l'artiste est de monétiser son art et aussi de désacraliser son œuvre. Selon Damien Hirst, The Currency " parle avant tout de l'art et des gens, mais il interroge plus généralement les notions de croyance et de valeur, en particulier la valeur en art. Il joue aussi avec l'idée que l'art peut être envisagé comme une monnaie et un investissement."

Rendez-vous sur notre plateforme de streaming Museum TV pour encore plus de contenus sur l'art.