Adolf Hitler, artiste raté

Publié le 26/05/2020

On le connaît à travers les films et livres racontant les heures les plus sombres de notre histoire moderne. Tristement célèbre, Adolf Hitler

À Sankt-Pölten, en Autriche, La Maison de l’Histoire du Musée de Basse-Autriche nous présente la jeunesse impulsive, colérique et mégalomane du jeune Adolf Hitler, que l’on peut qualifier d’artiste raté.

L’exposition s’introduit par un fait : le futur dictateur a été refusé à deux reprises aux Beaux-Arts de Vienne, en Autriche. Grand admirateur du compositeur allemand Richard Wagner, il s’essaie à la composition de musique classique. Et ce, quatre mois seulement après avoir commencé le piano. Une ambition témoin de la démesure de son égo.

« Quand il s’intéresse à quelque chose, c’est comme une étincelle, il redevient soudain actif. Toutes ces caractéristiques, oscillant entre la passivité et l’activité extrême […] montre qu’il existe une illusion qui se manifeste dans son comportement »

Hannes Leidinger, Comissaire de l’exposition

Dans sa petite ville autrichienne, ses ambition artistiques s’avèrent bien plus importantes que son talent. Une grande frustration naît donc de ses nombreux échecs, comme le montre cette notation « insuffisant » sur l’une de ses compositions.

Au travers des nombreux objets collectés au fur et à mesure de l’histoire, l’exposition retrace la personnalité troublée d’Adolf Hitler, entre désillusions artistiques et frustrations créatrices.

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…