5 anecdotes que vous ne saviez pas sur Léonard de Vinci

Lucas Wils
Publié le 14 Avril 2021
5 anecdotes que vous ne saviez pas sur Léonard de Vinci
Léonard de Vinci peignait ses tableaux à l'envers ©Pixabay

Fervent admirateur de la cuisine italienne, grand procrastinateur ou virtuose pour peindre des tableaux à l’envers, Léonard de Vinci a eu un mode de vie atypique. Voici les 5 choses que vous ne saviez pas sur l’un des génies de la peinture italienne.  

1-Un peintre gaucher qui écrit à l’envers 

Portrait de Léonard de Vinci.

Il est aujourd’hui admis que Léonard de Vinci était gaucher. Cette première anecdote expliquerait son usage de l’écriture spéculaire. Aussi appelé écriture en miroir, ce mode d’écriture permettait à l’artiste de ne pas faire baver l’encre de sa plume lorsqu’il griffonnait ses carnets. 

2-Léonard de Vinci, un procrastinateur chronique 

Léonard de Vinci a laissé peu de peintures à la postérité : seulement une quinzaine. Si quelques œuvres sont perdues, sa production peu abondante est surtout liée au fait que Léonard passait beaucoup de temps à expérimenter de nouvelles techniques et qu’il préférait imaginer, écrire et dessiner. Procrastinateur chronique, il passera quinze ans sur un projet de statue équestre, en l’honneur du père de Ludovic Sforza, sans jamais qu’elle ne voit le jour. 

3- Le peintre était un grand végétarien 

Il avait un respect profond pour la nature et pour les animaux, qu’il adorait dessiner. Une lettre de l’explorateur Andrea Corsali précise que le peintre adoptait les mêmes habitudes que la population hindoue : il ne mangeait pas de viande. Le peintre rachetait même les oiseaux en cage sur les marchés pour leur rendre la liberté. 

4- Léonard et les pâtes 

©Pixabay

Gastronome pointilleux, le peintre florentin mangeait des légumes, des potages et surtout des pâtes. Un plat dont il raffolait tellement qu’il finit même par inventer une machine à faire des « ficelles mangeables ». 

5-Un peintre féru d’anatomie et de médecine 

L'homme de Vitruve, réalisé à l'encre en 1490, par Leonard De Vinci.

Léonard de Vinci nous a laissé de nombreux dessins. Cela lui a été inspiré par son maître Verrocchio pour l’anatomie humaine. À partir de 1487, il réalise de nombreuses dissections avec pour ambition de produire un traité d'anatomie. Fin observateur, il fut le premier à identifier les quatre cavités du cœur et à exécuter un dessin de fœtus dans l’utérus d’une femme. 

Envie d’en savoir plus ? Retrouvez l’émission « Le rêve inachevé de Leonard de Vinci » le 22 avril à 20h30  et  “La Joconde intime” le jeudi 29 avril à 20h30 (UTC+2) sur Museum TV !