Les galeries d’art face au Covid-19

Publié le 18/05/2020

Les galeries d’art sont souvent imaginées comme des lieux ou l’argent foisonne, où les milliardaires se battent à coups de millions d’euros pour acheter une toile ou une sculpture.

Mais il n’en est en fait rien. Beaucoup de galeries d’art sont de petites TPE, qui déclarent des revenus de moins de 500 000 euros par an. Et avec la crise sanitaire actuelle, on estime qu’une galerie sur trois pourrait fermer ses portes, sans plan de relance.

La question de la relance de l’activité post-crise est aussi un gros point d’interrogation. Aujourd’hui, le comité national des galeries d’art estime une perte de 30 à 40% du chiffre d’affaire pendant la crise. Mais qu’en sera t’il après ?

Certains restent tout de même optimistes. La plupart des grandes foires d’art ont été annulées, mais celles qui ont annoncé un report dès les mois de septembre redonnent un peu d’espoir.

Une autre question se pose : la vente en ligne serait elle l’avenir des galeries d’art ? Beaucoup de questions qui sont pour l’instant sans réponse. Une chose est sûre, la crise sanitaire pousse le secteur à imaginer une nouvelle stratégie.

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…