La Nuit du Patrimoine sur Museum !

Publié le 19/09/2019

Le 21 et 22 septembre 2019 ont lieu les journées européennes du patrimoine. De ce fait, beaucoup d’institutions culturelles européennes ouvrent leurs portes de nuit, le samedi soir, pour des visites inédites. L’occasion de se glisser dans la peau de Ben Stiller dans la « Nuit au Musée ». Peut être aurez vous l’occasion de discuter avec la statue de Napoléon, peut être croiserez vous un ours polaire au détour d’une salle climatisée, ou alors peut être entamerez vous une discussion passionnante avec Mona Lisa ! Qui sait.

Comme nous sommes loins des studios hollywoodiens, on ne vous garanti pas de vivre une nuit magique ! Mais attention, vous avez tout de même l’occasion de vivre une nuit pleine de folie sur Museum. Évitez les heures de queue pour entrer dans les musées, ne bravez pas la foule et restez bien au chaud, dans votre canapé. Vous en aurez plein les yeux quand même !

Découvrez les joyaux patrimoniaux français à travers des documentaires exceptionnels.

LE CORBUSIER, LA CITÉ MODULOR DE FIRMINY-VERT – 21h00

Firminy-Vert est l’une des oeuvres les plus importantes du Corbusier en France et dans le monde. Cet ensemble architectural représente la vision de l’architecte, avec la coexistence de toutes les activités humaines dans une même unité de lieu. Il est considéré comme l’un des exercices de planification d’après-guerre les plus accomplis d’Europe.

LE HAVRE D’AUGUSTE PERRET – 21h30

Une ville, un port, une station balnéaire, Le Havre est un lieu polyvalent, reconstruit à partir de rien après la Seconde Guerre Mondiale par Auguste Perret, avec la contribution d’Oscar Niemeyer. Le Havre fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005

ARCHITECTURES : LA FAMILISTÈRE DE GUISE – 22h00

De 1860 à 1968, le Familistère de Guise, cité bâtie pour 1800 habitants par le grand industriel fouriériste Jean-Baptiste-André Godin (1817-1889), a été le théâtre d’une expérience sociale restée unique par son audace, son ampleur et sa durée. L’invention d’une architecture et d’un urbanisme « unitaires » est l’un des aspects originaux et pionniers de l’aventure familistérienne. Ce « Palais social » a constitué une véritable utopie en actes qui suscite aujourd’hui à nouveau l’intérêt des historiens, des sociologues, des économistes, des urbanistes ou des architectes.

ARCHITECTURES : L’ABBATIALE SAINTE-FOY DE CONQUES – 22h30

En 1050, on construit à Conques au milieu du paysage sauvage de l’Aveyron, l’une des premières grandes églises de pèlerinage du monde occidental. C’est l’architecture dite « romane » à sa naissance. À rebours des archétypes, rationnelle, audacieuse et lumineuse. L’abbatiale de Conques est l’un des ouvrages les plus importants construit dans la France du 11ème siècle. Sa cohérence, son aspect novateur, son état de conservation et le fait que les reliques pour lesquelles elle a été construite sont toujours sur place en font le meilleur ouvrage pour aborder l’architecture romane en France.

ARCHITECTURES : LE CHÂTEAU DE MAISONS LAFITTE – 23h00

Le château de Maisons Laffitte surplombe la Seine par un jardin à la française en pente douce. Il est composé d’un corps central flanqué de 2 ailes. Une apparence symétrique que nous croyons connaître : l’Hôtel de ville de Paris où les mairies d’arrondissement de la capitale sont bâties sur le même modèle. Sa postérité en a banalisé l’image. Pourtant, Maisons a été une révolution dans l’architecture du château français. Il est le chef d’œuvre d’un architecte de génie, François Mansart. Un prototype qui permet une magnifique leçon d’architecture.

L’ASSEMBLÉE NATIONALE – 23h30

L’Assemblée Nationale se trouve au Palais Bourbon. Ce haut lieu de la politique française est une merveille architecturale. Crée par Louise-Françoise de Bourbon, fille de Louis XIV et de madame de Montespan, il a vu défiler en ses lieux les plus grands personnages de l’Histoire de France. Achevé en 1728, le Palais qui rappelait par son style le Grand Trianon, fut considéré comme « le plus grand ornement de la ville après les maisons royales ». Découvrez tous les secrets de ce lieu mythique parisien.

LA FONDATION CUSTODIA – 00h00

La fondation Custodia, située à Paris dans le 7e arrondissement a été fondée en 1947 par le collectionneur et historien de l’art Frits Lugt pour héberger sa collection de peintures, dessins et estampes. Derrière la façade du 121 rue de Lille, en traversant la cour intérieure, se cache l’hôtel Turgot, un bâtiment du XVIIIe siècle où le temps semble s’être arrêté. C’est là qu’est établie la collection d’art ancien, dite « Collection Frits Lugt », placée sous l’égide de la Fondation Custodia (bonne garde en latin). Entourée d’une architecture hausmannienne, l’hôtel Turgot – édifié en 1743 par le promoteur Pierre Salles – est le seul d’une série de sept qui subsiste encore rue de Lille.

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…