Rêvolution Digitale : Post digital ?

Extrait () Prochaine diffusion demain à 12h00
Plus de dates +
  • Retrouvez aussi ce programme :
  • Jeudi 17 octobre à 09h00
  • Vendredi 18 octobre à 06h00

En 2017, Paris compterait plus de 80 FabLab, ces ateliers de création collaborative tournés vers l’innovation. Né il y a une quinzaine d’années au Massachusetts Institute of Technology et renforcé par les progrès des imprimantes 3D, ce mouvement mondial signe l’avènement d’un nouveau matérialisme : partout dans le monde, on imprime, on découpe et on fabrique. Si les années 90 ont été portées par la quête de virtualisation du monde et un certain idéalisme dans notre rapport à la technologie, les années 2000 et 2010 ont donné lieu à un retour au tangible et à un dépassement de la culture numérique : les nouveaux médias sont désormais tellement banalisés dans notre quotidien que nous ne nous en émerveillons plus, au contraire. Dans les arts, une même rematérialisation se fait sentir, et c’est toute une génération d’artistes nés avec internet qui change la façon dont nous avons, jusqu’alors, défini la frontière entre virtuel et réel, digital et physique. Alors, vivonsnous vraiment à l’ère du post-digital ou post-internet ? Du côté des artistes, la définition et l’emploi-même de ces mots continuent de faire débat, comme le démontrent la pionnière Olga Kisseleva, le chef de file Aram Bartholl, le co-fondateur du Graffiti Research Lab Evan Roth ou le duo d’artistes émergents Emilie Brout et Maxime Marion.

Producteur : Effervescence

Année : 2018

Pays : France

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…