« Ubu Imperator » de Max Ernst

L’artiste qui a réalisé cette toile est surnommé « Le léonard du surréalisme« . Ubu Imperator est peint par Max Ernst en 1923.

Max Ernst en 1968, auteur inconnu

Dans ses toiles l’artiste allemand mêle le génie de Léonard de Vinci avec son goût pour les secrets de l’inconscient. Car même si Max Ernst est un représentant majeur du dadaïsme, lorsqu’il se rend à Paris en 1922, il sait qu’André Breton vient d’y proclamer la fin du mouvement.

Max Ernst est très intéressé par la psychanalyse freudienne et les images de l’inconscient, il s’oriente alors dans ce sens. Le surréalisme est un mouvement artistique où les peintres expriment par n’importe quel moyen le rêve ou l‘inconscient. Aucune contrainte, aucune logique, bref un monde absurde dénué de sens. Ubu Imperator est l’interprétation d’un rêve de Max Ernst.

Quelques années après la création de cette toile, il confie dans une revue intitulée La Révolution Surréaliste :

« Je reconnais nettement que cet étrange peintre est mon père (…). Avec des efforts effrénés, il fait tourner et bondir autour de mon lit cette abominable toupie qui contient toutes les horreurs que mon père est capable d’éveiller. »

Mais pourquoi Max Ernst l’appelle t-il Ubu ? Ubu est en fait le personnage principal d’une pièce publiée en 1896 par Alfred Jarry, un homme de pouvoir imbu de lui-même et très orgueilleux. Et c’est exactement sous l’apparence de ce personnage que son père lui est apparu dans un demi sommeil. La figure d’Ubu annonce celle de Guillaume Tell de Salvador Dali qui deviendra en 1930 l’allégorie du pouvoir universel. Ubu Imperator marque d’emblée l’entrée de Max Ernst dans le champ du surréalisme.

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…