« Le passage du Styx » de Joachim Patinir

L’artiste qui a peint ce tableau est connu pour ses représentations de paysages fluviaux. Le passage du Styx est peint par Joachim Patinir en 1520.

Joachim Patinier par Cornelis Cort


Cette représentation est une fusion entre une scène gréco-romaine et un tableau religieux chrétien. Le thème est religieux puisque l’œuvre évoque le chemin qui dans l’au-delà, emmène les âmes au paradis ou en enfer. Mais la représentation de ce choix divin est illustrée avec des images qui appartiennent aux croyances antiques. À commencer par ce grand fleuve au centre du tableau : le Styx.


Il est dans la mythologie grecque perçu comme le point de passage qui mène les morts vers l’au-delà. L’homme qui pousse la barque au centre c’est Charon. Cette figure mythologique à l’apparence négligée décide de l’enfer ou du paradis pour l’âme qu’il transporte. Il peut aller à gauche, vers ce long chemin sinueux qui mène au paradis. Le peintre y a installé des anges, des biches, des licornes et aussi des vergers idylliques. Une fontaine domine les lieux, c’est la fontaine de vie d’où jaillit l’existence humaine.

Charon peut aussi aller à droite. Vers ce paysage sinistre et embrasé qu’est l’enfer. On y voit des démons qui martyrisent les âmes.
On aperçoit aussi, aux portes de cet univers ténébreux, une étrange créature. C’est Cerbère, le chien à trois têtes. La bête mythologique empêche les morts de s’échapper des enfers.


Avec ce mélange des genres le peintre réalise une toile à suspens. Ou finira le passager du bateau de Charon ? C’est à chacun de finir le scénario que la peinture a commencé…

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…