Le Greco, l’enterrement du Comte d’Orgaz, 1586-1588

©Eglise de Tanto Somé à Tolède, Espagne

L’artiste qui a peint cette toile est une figure internationale et intemporelle de l’art pictural.
Voici L’enterrement du Comte d’Orgaz peint par Le Greco entre 1586 et 1588.

Au début du 14e siècle a lieu à Tolède l’enterrement de don Gonzalo Ruiz, seigneur d’Orgaz et bienfaiteur de sa paroisse.
Lors des funérailles, deux saints seraient apparus : Saint Augustin d’Hippone et Saint Étienne.

En 1586, le maire et le curé de San Tomé commandent une toile pour commémorer cet événement miraculeux.
Chef-d’œuvre du Greco, ce tableau maniériste est un symbole du Siècle d’Or espagnol. La division classique de l’œuvre entre ciel et Terre est transgressée par une troisième scène hybride. Au milieu de cette peinture, on observe l’élévation de l’âme du défunt.

Conformément à la légende, les deux saints remettent le corps du notable à la Terre. Mais ils confient aussi son âme aux Royaume des Cieux. Saint Pierre, la Vierge Marie, et le Christ l’attendent au sommet de la Toile.
Le jeune enfant qui désigne la scène de son doigt n’est autre que le fils du Greco. Les autres personnages béats au second plan sont les notables. Ils assistent à l’inhumation avec les commanditaires de l’œuvre du peintre.

Le curé est de dos mais on peut voir le regard qu’il partage avec la Vierge, symbole du lien direct de l’église avec le sacré.
Cette huile sur toile qui est toujours accrochée dans la paroisse de San Tomé a traversé le temps pour devenir aujourd’hui une véritable relique des miracles de l’Église.

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…