« La toilette de l’enfant » de Mary Cassatt

Vous ne jetterez plus le bébé avec l’eau du bain après avoir découvert ce chef-d’œuvre. La toilette de l’enfant est peint par l’américaine Mary Cassatt en 1893.

Autoportrait de Mary Cassatt (vers 1878)


Peintre des scènes intimes, racontant souvent la vie des femmes, elle est très influencée par les estampes des artistes japonais qu’elle découvre exposés à Paris… Elle s’inspire de leur technique d’aplat, sans ombre, mais aussi de leurs thèmes comme celui très récurrent dans l’art japonais, de la toilette de la mère avec son enfant.


L’heure du bain a bien changé par rapport à aujourd’hui !
A l’époque, en cette fin du 19e siècle, les baignoires sont très rares, les salles de bains n’ont pas encore fait leur apparition dans toutes les maisons. On se lave dans une bassine d’eau chaude remplie à la cruche. L’artiste construit son image en vue plongeante, comme pour nous mettre dans le bain, si on peut dire : elle veut que l’on se sente très proche de cette petite fille et de sa mère. Ce point de vue élevé nous permet de mieux observer, sans pour autant participer à cette intimité.


Une scène a priori banale et pourtant saisissante. Les rayures de la robe de la femme contrastent avec la blancheur des jambes nues de la petite fille, et ainsi renforcent sa fragilité.
Mais cherchez bien la plus grande audace de ce tableau. Que voyez-vous dans l’eau de la bassine ? Le reflet d’un visage. Celui de l’enfant qui semble se regarder. La peintre a sans nul doute voulu nous rappeler cette expérience enfantine : se voir dans un reflet, c’est prendre conscience de soi.


Pour l’artiste c’est aussi sans doute nous inciter à une expérience d’empathie, nous sommes un peu cet enfant qui se découvre.

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…