« Fountain » de Marcel Duchamp

Qui eut cru qu’un simple urinoir puisse changer la face de l’art ? Marcel Duchamp est à l’origine de ce tour de passe-passe : transformer un objet trivial en une véritable icône du 20e siècle.

Fountain” est réalisée par Marcel Duchamp en 1917. Tout commence en 1917 à New York au salon des artistes indépendants. Le comité d’accrochage hallucine devant une oeuvre qui leur est proposée : elle s’appelle “Fountain”… Il s’agit d’une pissotière, sortie d’usine, présentée à l’envers, et signée par un certain R. Mutt.

Derrière ce faux nom se cache l’artiste français anticonformiste, Marcel Duchamp. Avec ce canular, Marcel cherche à désacraliser ce qu’on appelle “le geste artistique”. Pour lui, que M. Mutt est modelé de ses mains ou non cette sculpture n’a aucune importance. Ce qui compte c’est d’avoir pris un objet, de le détourner de sa fonction et de le renommer… Bref, pour Duchamp, c’est l’idée qui prime sur la réalisation. L’artiste ne peut pas être considéré comme un exécutant, un simple artisan. Du coup cet urinoir détourné représente “le ready-made”, en français l’objet déjà fait.

Ce concept inventé par Duchamp bouleverse l’art du 20e siècle. “Fountain” est ainsi, pour beaucoup, la première oeuvre d’art contemporain. Et, en la matière, comme le disait Marcel : “tout à l’égout sont dans la nature”.

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…