Le Centre Pompidou, le musée qui a faillit ne jamais voir le jour

Incontournable dans les circuits touristiques à Paris, aussi iconique que la tour Eiffel ou le Louvre… le Centre Pompidou s’est imposé comme le plus grand musée d’art contemporain du monde, juste derrière le MoMA de New York. Et pourtant, ce bâtiment a failli ne jamais voir le jour. 

© Adora Goodenough

Georges Pompidou, président de la République depuis 1969, veut que la capitale française comble en matière d’équipements culturels, son retard sur les grandes métropoles mondiales. Il veut faire construire le plus grand centre d’art contemporain en France… sur un un terrain vague à l’époque, le plateau beaubourg en plein Paris. 

Fraîchement élu, Pompidou lance un concours exceptionnel à dimension internationale : 681 cabinets d’architecture y participent, avec un jury composé de grands noms de la discipline, comme Oscar Niemeyer ou Philip Johnson.  A la surprise générale, ce sont deux inconnus qui gagnent : 2 trentenaires Renzo Piano et Richard Rogers.

Leur secret c’est d’avoir créé un bâtiment ou les murs intérieurs n’existent plus. Les tuyaux bleus sont utilisés pour la climatisation, les verts pour l’eau, les blancs sont pour les tours de refroidissement, tandis que tout ce qui est ascenseur et escalier, est rouge.

© Wen Chen

A la mort de Pompidou en 1974, son successeur Valéry Giscard d’Estaing, réfractaire à l’art contemporain, va tenter de faire enterrer le projet. Mais nouveau coup de théâtre.  Quelques semaines avant l’ouverture, les donateurs du musée d’art moderne refusent que les oeuvres d’art qu’ils ont donné à l’Etat soient transférées au Centre Pompidou. Il faudra attendre des années pour que toutes les collections soient transférées.

Malgré toutes ces embûches, le Centre Pompidou finit par ouvrir au public le 31 janvier 1977. Ce bâtiment manifeste de l’architecture de la fin du 20e siècle est loin au départ de faire l’unanimité… Après plus de 40 ans d’existence et 220 000 visiteurs, le Centre Pompidou a fait taire toutes les critiques.    

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…