Edi Dubien, l’homme aux mille natures au MAC Lyon

Du 16 décembre 2020 au 21 février 2021

Le musée d’art contemporain de Lyon présente la première exposition monographique muséale d’Edi Dubien. Nous sommes allés rencontrer cet artiste à l’univers onirique en coulisses, en plein accrochage au musée. Une belle leçon de vie.

Des corps adolescents, des animaux de la forêt. A travers dessins, peintures et installations, Edi Dubien déploie son univers sensible et onirique. Artiste transgenre, son œuvre est aussi un moyen de se raconter, discrètement : « C’est tout un travail sur l’accomplissement, la résilience et un cri d’alerte aussi sur la façon dont on traite le monde actuellement. »

Protéger notre planète, c’est tout un combat pour cet artiste qui a découvert une certaine liberté grâce à la nature.

Enfant, Edi Dubien passe ses vacances chez ses grands parents en Auvergne, loin de son quotidien parisien. La forêt devient son terrain de jeu, où il peut enfin être lui-même : « J’ai pu m’épanouir et me vivre en tant que petit garçon à cette époque-là, ce qui m’était totalement interdit chez mes parents, dès que je m’exprimais, mon père me disait que je marchais comme un cowboy donc j’avais le droit à un coup de pied dans le cul hein, je le prononce parce que ça ne peut pas être dit autrement ! » nous confie-t-il.

Derrière son travail d’une grande douceur, Edi Dubien donne la parole à ceux qu’on n’entend pas et met en garde sur l’état de notre monde.

J’adore l’art, je m’inscris illico à la newsletter Museum

Oui, je veux tout savoir sur le monde merveilleux de l’art, être au courant des meilleures expositions du moment, des nouveaux programmes et des événements de la chaîne, recevoir des entrées gratuites pour les musées près de chez moi, gagner des livres d’art et des catalogues d’exposition…